Études économiques de l'OCDE : Fédération de Russie 2009 by OECD OCDE

By OECD OCDE

Édition 2009 de l'étude économique de l'OCDE consacrée périodiquement à l'économie de los angeles Fédération de los angeles Russie. L'ouvrage inclut des chapitres sur les issues suivants : los angeles stabilisation et le retour à los angeles croissance, remark mener une politique budgétaire favorable à los angeles croissance à court docket et à lengthy terme, renforcer l. a. flexibilité du régime de swap et l'efficacité de l. a. politique monétaire et améliorer l'efficience et l. a. résilience du secteur bancaire. Le thème spécial examine remark améliorer los angeles réglementation des marchés de produits et de providers. Thème spécial : Réglementation du marché des produits

Show description

Read or Download Études économiques de l'OCDE : Fédération de Russie 2009 PDF

Similar french_1 books

Les troubles du sommeil

Ce livre fait le aspect sur les différents issues : insomnie, hypersomnie, issues du rythme circadien, parasomnie, après avoir rappelé en détail les facets neurobiologiques et physiologiques du sommeil common chez l'enfant,l'adulte et le sujet âgé et exposé les différentes méthode d'exploration. Enfin, le dernier chapitre fait le lien entre les problems du sommeil et les différentes spécialités médicales : neurologie, cardiologie, pneumologie, pédiatrie, psychiatrie, infectiologie, ORL, rhumatologie, immunologie.

Additional resources for Études économiques de l'OCDE : Fédération de Russie 2009

Example text

Durant la majeure partie de la décennie qui vient de s’écouler, la balance des paiements était fortement excédentaire, au-delà des possibilités de stérilisation des interventions de la banque centrale. En conséquence, la masse monétaire a augmenté très rapidement et les objectifs d’inflation ont été régulièrement dépassés, même si, jusqu’en 2007, cela n’était pas jugé trop préoccupant puisque l’inflation continuait de refluer. À partir du milieu de 2007, la banque centrale a commencé d’accorder plus de poids à la maîtrise d’une inflation qui s’accélérait.

D’autres mesures ont été annoncées par la suite, mais, du fait de l’aggravation de la situation, les autorités paraissent réexaminer l’intensité de leur réponse. Les difficultés initiales du côté des sorties nettes de capitaux et du secteur financier semblaient gérables au regard des ressources accumulées. Mais, avec la progression de la crise, on s’est de plus en plus rendu compte que les chocs étaient d’une ampleur insoupçonnée et que les ressources disponibles pourraient finalement être sous-dimensionnées.

07 Juill. 07 Janv. 08 Source : Datastream, Banque centrale de Russie, calculs de l’OCDE. 1787/648422232566 avec les très faibles taux d’intérêt aux États-Unis et (à un moindre degré) en Europe, cela signifie que les coûts pour les emprunteurs russes en devises n’avaient jamais été aussi faibles, alors même que la croissance de l’économie mondiale et du commerce international atteignait ou approchait entre 2005 et 2007 son niveau le plus élevé. S’il est vrai que déterminer les points de retournement est toujours difficile, cet environnement extraordinairement favorable n’était pas appelé à durer.

Download PDF sample

Rated 4.96 of 5 – based on 6 votes