De nombres remarquables by Francois Le Lionnais

By Francois Le Lionnais

Show description

Read or Download De nombres remarquables PDF

Best number theory books

Number Theory 1: Fermat's Dream

This is often the English translation of the unique eastern ebook. during this quantity, "Fermat's Dream", center theories in sleek quantity conception are brought. advancements are given in elliptic curves, $p$-adic numbers, the $\zeta$-function, and the quantity fields. This paintings provides a sublime standpoint at the ask yourself of numbers.

Initial-Boundary Value Problems and the Navier-Stokes Equations

This booklet offers an advent to the titanic topic of preliminary and initial-boundary worth difficulties for PDEs, with an emphasis on purposes to parabolic and hyperbolic platforms. The Navier-Stokes equations for compressible and incompressible flows are taken for instance to demonstrate the implications.

Additional resources for De nombres remarquables

Example text

Montrer que [N : K] est une puissance de 2. Soient p un nombre premier, et G un groupe fini. On dit que G est un p-groupe si son ordre est une puissance de p. On montre en th´eorie des groupes que tout p-groupe est r´esoluble. En consid´erant les extensions interm´edaires attach´ees `a la suite de sous-groupes correspondants, on en d´eduit: Th´ eor` eme C : P est constructible ` a la r`egle et au compas ` a partir de S si et seulement s’il existe une extension N de K(P ), galoisienne sur K, telle que Gal(N/K) soit un 2-groupe.

88 = 256. ) iii) Pour les applications ` a l’arithm´etique des corps de nombres, voir le chapitre 5. Les algorithmes concernent (comme dans l’application (ii) ci-dessus), le cas o` u la norme N = . de V est la racine carr´ee d’une forme quadratique d´efinie positive, c’est`a-dire o` u V est une espace euclidien, de produit scalaire ( . ). Rappelons tout d’abord le proc´ed´e d’orthogonalisation de Gram-Schmidt. , bn } une base d’un espace euclidien V . ,i−1 µi,j bj , o` u µi,j = (bi ·bj ) (bj ·bj ) .

Th´ eor` eme 2: Soient D un entier rationnel qui n’est pas un carr´e, et f (x, y) = ax2 + bxy + cy 2 une forme quadratique de discriminant D (d´efinie positive si D < 0). i) Si f est r´eduite, |a| ≤ |D| 3 . ii) f admet dans sa classe d’´equivalence une forme r´eduite (et une seule si D < 0). D´emonstration: i) si f est r´eduite, |D| ≥ 4|ac| − |b|2 ≥ 4|a|2 − |a|2 = 3|a|2 . 1 −n 0 1 ii) L’action de U = ) (resp. U = ) ∈ SL2 (Z) sur f remplace ses 0 1 −1 0 coefficients a, b, c par a, b − 2na, c − nb + n2 a (resp.

Download PDF sample

Rated 4.81 of 5 – based on 26 votes